Bien choisir la taille du siège de la selle, tout un programme

De prime abord, on pense que c’est facile! Il existe des tableaux de correspondance qu’on trouve partout sur le net, on lit notre taille de pantalon (la vraie de vraie) et on regarde quelle taille de siège correspond. Un exemple ci dessous:

Tableau de correspondance taille de siège/taille de pantalon de la sellerie en ligne Kavakade

Si je prend mon exemple, ma taille de pantalon est 42, donc la taille de siège de ma selle est 17,5. Et c’est là que le bat blesse.

Cette taille de pantalon cache plein de choses en fait. J’ai une hanche qui manque de souplesse, un bassin naturellement antéversé et 10 années de pratique de rugby m’ont conférées des cuisses de rugbywoman ainsi que des fesses rondes.

Donc pour rentrer tout ça dans ma selle, il me faut en faut une selle en 18 pouces, pour autant, un pantalon en 44 me sera trop grand! Quand ma collègue Eugénie d’Ergonomie Equestre est venue pour adapter notre selle avec Pastou, ça a été une révélation de monter dans une selle en 18 pouces! Mon bassin, ma rugbycuisse et mon fessier pouvaient s’exprimer librement. Je vous laisse deviner que les sièges ultra creux je peux oublier, ou alors il faudrait du 18,5 voire du 19 pouces pour que mon écosystème s’y sente à l’aise. Bref, voilà une belle découverte après plus de 20 ans d’équitation (certes, je n’ai pas besoin d’un siège en 18 pouces depuis 20 ans…).

Ce tableau cache une autre subtilité, la taille du siège mesurée en pouces (à selles anglaises, mesures anglaises) varie d’une marque à l’autre (certains selliers taillent grand, d’autres taillent petit, etc…) et d’un genre de selle à l’autre (siège creux, semi creux ou plat). Sur les photos ci dessous, on imagine que ces deux sièges en 17 pouces n’auront pas du tout le même rendu une fois en selle. Je vous propose de lire le témoignage de deux cavalières que j’ai accompagné dans le choix ou l’adaptation de leurs selles.

                                 Siège creux VS siège plat

 

  • Paroles de cavalière: Margaux coutarel, cavalière de CSO

 

« Quand je suis passée en 18 pouces, ça m’a changé la vie, je me suis sentie en sécurité »

Avant je montais avec une selle qui avait un siège en 16,5 pouces, mais c’était un siège plat, je ne me rendais pas compte que le siège était trop petit et que je sortais de ma selle, j’avais pris l’habitude. Quand j’ai voulu changer de selle, la commerciale de la marque m’a directement proposé d’essayer une selle en 18 pouces.

           Margaux et Talis

Ça a tout de suite changé mes sensations, je me suis sentie plus en sécurité, plus fixe, plus stable et plus confortable. J’ai alors pris plaisir à travailler sur le plat, ce qui est essentiel pour le cheval.

Mes sensations se sont grandement améliorées, ma jambe bouge beaucoup moins, elle descend mieux. Du côté de mon cheval, il est beaucoup moins étriqué, les épaules bougent beaucoup mieux. J’ai pu m’apercevoir des soucis de locomotion car je sens son dos dans la selle et j’accompagne mieux.

Au niveau psychologique il faut se dire que la taille moyenne des femmes est 42, donc quand on fait un 44 on n’est pas hors taille. La question de la taille est un problème plus profond que la taille du siège, depuis mes 26 ans, j’ai pris 20 kg, le corps change avec l’âge, la vie. C’est un travail à faire sur soi, accepter les prises/pertes de poids, notre corps de femme change tout au long de l’existence.

La taille du siège pose la question: Une selle pour la vie? Pour moi la réponse est clairement non car la cavalière change, le cheval change, donc si je fais une selle sur mesure à 20 ans, il y a peu de chances que ça convienne ad vitam aeternam, de plus on évolue sur les disciplines qu’on aime, on peut aimer le CSO et se faire peur au point d’arrêter la discipline par exemple.

C’est comme pour une voiture, quand on est jeune, on roule en Twigo, pour un jeune adulte, une 206 convient tout à fait et quand on a des enfants, un break est nécessaire! Rares sont les gens qui gardent leur première voiture toute leur vie. On adapte le matériel à nos besoins.

J’aime avoir du beau matériel, mais s’il faut revendre la selle parce qu’elle ne va pas, je n’ai pas de problème d’affect car c’est en lien avec le bien être du cheval.

« N’en faites pas un objet mystique, il ne faut pas s’arrêter à la taille du siège, il faut que ça aille à vous et au cheval, point barre! »

 

  • Paroles de cavalière: Elodie Sénat, cavalière de dressage

 

« Ayant enfin trouvé la selle qui nous correspond, je prends conscience de l’importance de monter avec un siège à la bonne taille »

      Elodie et Hilario (avant changement de selle)

Je mesure 1,62 m pour 53kg et je fais un 36 en pantalon, la taille de siège adaptée pour moi est plutôt un16,5.

Suite à la modification de la morphologie de mon cheval à ses 6 ans j’ai dû me séparer de ma selle de dressage devenue trop étroite pour lui.  Durant les 1,5 ans que j’ai mis pour trouver une selle qui nous convenait à tous les deux, j’ai utilisé une selle de dépannage avec un siège en 17,5 pouces. Pendant plusieurs mois, je me suis habituée à monter avec cette selle et inconsciemment je me suis habituée au siège trop grand de la selle de dépannage.
Bien que la selle soit d’un grand confort, je me suis rendue compte que la place que je prenais dans la selle n’étais pas bonne. Ma jambe n’était pas parfaitement descendue et détendue. Le siège trop grand modifiait la communication entre mon cheval et moi en influant sur ma position et notre travail.
Et c’est en ayant enfin trouvé la selle qui nous correspond, à la bonne taille, que je prends conscience de l’importance de monter avec un siège à la bonne taille.
Je n’avais aucun a priori sur la taille du siège pour une selle, pour moi une selle en 16,5 n’est pas du tout une selle pour enfant, nous sommes de nombreux cavaliers à monter en 16,5 pouces.
Depuis que j’ai une selle à la bonne taille, je trouve directement ma place dans la selle ainsi qu’un équilibre juste au dessus de mes pieds, mes jambes sont plus droite. Je n’ai pas à forcer pour m’adapter et je garde une vraie mobilité et disponibilités de mes articulations, ce qui me permet une bonne utilisation de mes aides. Du côté d’Hilario, il a gagné en impulsion, ce qui pouvait être son soucis.

« Taille adaptée = équilibre juste »

 

Pour conclure, le choix de la taille du siège n’est pas simple et il dépend de plusieurs critères, mais son impact sur votre équitation et votre cheval est grand. Le matériel doit servir l’harmonie du couple.

N’hésitez pas à vous faire accompagner pour choisir votre selle et à demander un regard extérieur sur votre selle.